Pudding chômeur à l’érable de Saint-Cyprien

Paru sur le site de recettes-de-chefs.ca

 

540 ml de sirop d’érable (1 boîte de conserve de 18 oz)
540 ml de crème à 35 %
125 ml de beurre à température ambiante (1/2 tasse)
125 ml de sucre (1/2 tasse)
2 œufs
500 ml de farine (2 tasses)
5 ml de poudre à pâte (1 c. à thé)
Une pincée de sel
125 ml de lait (1/2 tasse)

 

Préparation :

Placer le beurre et le sucre dans le bol du batteur électrique et mélanger le tout.

Ajouter les deux œufs et battre environ 2 minutes.

Mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel ensemble.

Incorporer les ingrédients secs à la préparation aux œufs en alternant avec le lait, tout en continuant à battre. On veut une texture lisse et dense.

Pour le caramel à l’érable :

Dans une grande casserole à fond épais, porter à ébullition le sirop d’érable et la crème en surveillant pour éviter tout débordement.

Laisser bouillir de 3 à 4 minutes puis retirer du feu.

Répartir dans des bols individuels pouvant aller au four : 1 louche de pâte et ½ louche de caramel à l’érable par bol.

Enfourner à 400 °F pour 30 minutes (piquer avec un cure-dent pour savoir si c’est prêt).

Servir chaud avec une boule de crème glacée à la vanille (Coaticook par exemple, ça vient de l’Estrie!) et quelques fruits des champs (framboises, mûres). Mais pas trop, on ne veut pas que ça devienne santé!

Vous pouvez aussi préparer le pudding à l’avance et le réchauffer 2 minutes au micro-ondes avant de servir.

 

Avertissement : le pudding chômeur est une recette patrimoniale. Cette adaptation plus moderne s’inscrit dans la lignée initiée par Caroline Dumas de chez Soupe Soup !