LE party de Noël : Masterchef Auguste!

Chez Auguste, on ne fait pas les choses à moitié. J’en ai vécu des party de Noël, mais celui-là va être difficile à battre. Avec une activité aussi bien préparée et des employés extraordinaires, j’avoue que je ne m’attendais à rien de moins. La bonne humeur était au rendez-vous!

Je ne saurais dire pourquoi, mais les soirées dans le domaine de la restauration sont parfois bien arrosées, les gens du métier pourraient vous le confirmer. Durant le party de Noël d’Auguste il y a bien sûr eu quelques débordements, mais pas de dérapage. Je crois que c’est grâce à l’activité à laquelle nous avons eu droit. Nous la devons à trois piliers de la cuisine, Olivier Saint-Arnaud, Francis Poulin et Julien Hamont. L’équipe a participé à la première édition du combat des chefs d’Auguste. Wow! Quelle bonne idée! Je vous explique. Les employés ont dû s’affronter en cuisinant le repas que nous allions manger en famille. Les serveurs, cuisiniers, plongeurs, adjointes administratives et commis étaient regroupés en trois équipes et devaient préparer des amuse-gueules, un plat principal et un dessert. Ceux-ci avaient une heure pour concevoir et préparer le repas, chacun à tour de rôle, à partir de boîtes mystères à la sauce Masterchef, pour ensuite le servir aux convives.

Party de Noël Auguste

Lors de l’annonce du défi, tout le monde a embarqué dans le jeu. Rapidement, la participation à monter d’un cran et les idées n’ont cessé d’émerger. Tout au long du défi, les participants pouvaient répondre à des questions liées au restaurant Auguste pour obtenir des ingrédients ou des outils supplémentaires. Comme quoi il est possible de joindre l’utile à l’agréable.

 

Un party de Noël mémorable!

Cette soirée fut mémorable tant par la qualité des discussions, de la bouffe et de l’organisation. Ce que j’ai préféré, c’est apprendre à mieux connaitre mes collègues de travail. Il y a des facettes chez certains d’entre eux que je ne soupçonnais pas. Ainsi, certains ont pu se distinguer pour leurs aptitudes en cuisine, alors que personne ne les redoutait et d’autres, pour leur participation active et compétitive au défi alors qu’ils ont l’habitude d’être timides. Il y a aussi ces personnes qui exercent leur métier avec sérieux et qui, hors du travail, nous dévoilent un clown qui sommeille en eux.

Somme toute, je ne pourrais rêver d’une meilleure équipe. Le mot famille est particulièrement bien choisi pour nous représenter. On se chicane, on se chamaille, on rit, on se conseille, on se confie et je crois qu’au plus profond de nous, on ne voudrait pas être ailleurs.

Et vous, votre party de Noël était-il à votre goût?

Marie-Michelle