819 565-9559 | 82, rue Wellington Nord Sherbrooke QC J1H 5B8

Dessert indulgent

OK. Ça fait deux semaines que vous mangez de la soupe de cardiaque? Vous avez perdu 20 livres et vous êtes en feu? Que faire? Pourquoi ne pas réintégrer des mauvaises habitudes?! Premier plan: les desserts! Bon d'accord, il faut être mature. On délaisse tout de go le pouding chômeur doublement beurré et on pense léger (pas plate, léger), comme moi

lire plus

Après l’abus…

Les Fêtes sont finies. Terminus, tout le monde descend et ce, avec quelques livres en trop dans ses bagages. C'est là que l'on repense à ce voyage prévu fin janvier dans le Sud... Blanc comme un drap avec ces belles poignées d'amour, faute d'une passion peu commune pour le ragoût de pattes et les pets de soeur? Vite! Au gym pour courir et sauver sa pea

lire plus

Ces poules qui ont des dents

Vous a-t-on déjà offert un lait de poule? Cette mixture chaude ou froide servie dans le temps des Fêtes évoque un passé pas si lointain où les oeufs fortifiaient le corps, et la boisson, l'esprit. C'est sûr que si vous vous basez sur le truc que l'on vend en épicerie ces temps-ci, vous ne serez pas tentés d'aller de l'avant avec le projet, mais ave

lire plus

L’oeuf et la poule

Il y a beaucoup de plaisir à revisiter les plats dits traditionnels. Ces saveurs sont un lien privilégié avec les souvenirs de mes convives. La formule est simple: je prends un plat classique et bien maîtrisé que je transforme au goût du jour, selon mon point de vue. Ce processus est intéressant, car il fournit une trame qui encadre la créativité et

lire plus

Contrastes et textures

La texture définit en grande partie l'intérêt que l'on porte à un plat. Pensez à des patates pilées. Elles ont beau être au beurre, lisses et bien assaisonnées, au bout de quelques bouchées, elles perdent leur attrait. Trop d'une bonne chose unidimensionnelle tombe sur le coeur. On doit travailler en contraste. C'est l'arme secrète d'un bon cuisini

lire plus

De bien belles bêtes

Les pétoncles sont de bien belles bêtes! Enfermés entre deux coquilles, parfois nommées Saint-Jacques, ils sont sans contredit au top du palmarès des mollusques. Avant de les cuisiner, un peu de précisions sur leur morphologie. (suite…)

lire plus

L’homme à la tête de chou

Drôle de copain, le chou. Moutardé et piquant lorsqu'il est cru, fondant et sucré une fois cuit. Je ne pourrai pas vous cacher que je l'aime beaucoup. Ma grand-mère, en bonne immigrante polonaise, nous mitonnait à l'occasion un plat gentiment nommé kaputsa, une sorte de bigos qui comprend de la choucroute revenue aux bacon et oignons caramélisés, ave

lire plus

Cuisiner par temps froid

C'est la fin des récoltes. Un drap de froid se pose. Le sol va geler bientôt. Le froid change ma cuisine. Je peux y aller plus fort dans les plats que l'on dit "cuisinés" (braisés, gratins, tourtes...), fabriquer des soupes plus consistantes avec de bons bouillons viandeux... Vous comprendrez que ça me branche vraiment! J'aime l'été, sa chaleur et le

lire plus

Cuisiner avec de la boisson

"Avec de la boisson, tout est plussssss bon!" On croirait entendre un vieux mononcle avec un verre dans le nez, tentant de flamber des crêpes avec trop de brandy. La cuisine avec de l'alcool nécessitant un peu de doigté et un soupçon de discernement, je vous propose un petit débroussaillage coquet pour cuisiner avec de la boisson. (suite…)

lire plus

Ébats avec abats

Ce n'est pas toujours évident pour un chef de faire aimer les abats. Lorsqu'on les nomme, certains s'imaginent croquer dans un foie comme Hannibal, et si on cause boudin, d'autres se voient boire du sang... J'aime bien dire pour la décence de nos abats qu'un steak, c'est une tranche de muscle... Un peu premier degré me direz-vous, mais ça arrive de temp

lire plus
1 2 3 6